Le Panegyric du Chevalier sans reproche
de Jean Bouchet


Laurent VISSIÈRE


Résumé

En 1527, le grand rhétoriqueur poitevin Jean Bouchet (1476-1557) publia une biographie de Louis II de La Trémoille, mort deux ans plus tôt à la bataille de Pavie : le Panegyric du Chevallier sans reproche. Cette œuvre énorme ne connut qu’une seule édition du temps de l’auteur et quelques éditions partielles, sans aucune valeur scientifique, au XIXe siècle. Dans le cadre des Œuvres complètes de Jean Bouchet, dans la collection des Classiques Garnier, j’en prépare l’édition avec François Cornilliat.


Présentation du projet

Le Panegyric du Chevallier sans reproche demeure une œuvre à la fois foisonnante et mal connue. Il ne subsiste de par le monde qu’une dizaine d’exemplaires de l’édition originale et les différentes éditions du XIXe siècle ne proposent en réalité (mais sans le dire) qu’une petite moitié du texte. Je m’étais beaucoup intéressé à ce texte dans le cadre de ma thèse de doctorat, consacrée elle aussi à Louis II de La Trémoille, et j’en avais fait toute la critique historique. J’avais notamment pu mettre en regard ce texte avec les archives personnelles du personnage.

Il apparaissait que, contrairement à ce qu’il laissait entendre, Bouchet n’était pas le confident de La Trémoille, qu’il était entré à son contact tardivement et qu’avant 1510, tout ce qu’il rapportait s’avérait infiniment douteux. L’édition scientifique du Panegyric aurait dû suivre celle de ma thèse, mais le texte original comportait de nombreuses parties peu historiques, notamment un miroir des princes très développé et des dizaines de poèmes. Seule une collaboration interdisciplinaire pouvait rendre compte de la richesse de cet ouvrage, et c’est pour cette raison que j’ai intégré l’équipe qui se lançait dans l’édition des Œuvres complètes de Jean Bouchet, dans la collection des Classiques Garnier.

C’est avec le professeur François Cornilliat (Rutgers University) que je m’occupe de l’édition du Panegyric, tome III de ladite collection (à paraître au printemps 2021).