L’approvisionnement des villes
à la fin du Moyen Âge


Fabien FAUGERON


Résumé

Cette enquête s’inscrit dans la continuité de mes recherches doctorales et post-doctorales. Elle vise tout d’abord à appréhender comment les villes médiévales ont relevé l’un des plus formidables défis posés aux sociétés préindustrielles : à savoir assurer à leur population un ravitaillement abondant, régulier et à un prix socialement acceptable pour le plus grand nombre. D’autres questions liées – telles que les cultures et les pratiques urbaines de consommation alimentaire ou encore la formation des identités culinaires – font l’objet de développements spécifiques.

Extrait carte postale d'Alger

Présentation du projet

Ma thèse, remaniée, enrichie et publiée à la Bibliothèque des Écoles Françaises d’Athènes et de Rome en 2014, s’est inscrite dans ce champ de recherche en proposant une étude globale, à la croisée de l’économique et du social, mais aussi du politique et du culturel. Depuis, un travail d’approfondissement a été mené à l’occasion d’articles ou de colloques suivis de publication : mes travaux ont ainsi porté sur l’histoire de la consommation mais aussi des pratiques et des cultures alimentaires incarnées par les différents groupes sociaux.

Une édition critique des comptes de bouche d’une communauté canoniale, parue en 2013 dans la revue Studi Veneziani, et des recherches sur la régulation du luxe alimentaire entre le XIIIe et le XVIe siècle, présentées à un colloque sur les lois somptuaires (EFR, publication en 2016 dans les MEFRA) s’inscrivent dans cet axe.

Le rôle et l’impact des politiques économiques et des institutions dans l’encadrement du marché et du travail urbains ont été précisés dans un article consacré à l’annone vénitienne (MEFRM, 2009) et à travers deux communications portant l’une sur les circuits de distribution du vin (Lyon, AFHE, 2010, publ. 2013) et l’autre sur la recomposition des métiers de bouche vénitiens au XVe siècle (Versailles, sept. 2010). Plus récemment, j’ai eu l’occasion de m’intéresser au rôle des experts dans la filière du grain lors d’un colloque (Valence 2012, publ. Casa de Velázquez 2018).

Les questions de l’accès physique au marché et du point de vue du consommateur ont fait l’objet de deux interventions suivies de publication en 2018 (ULB et Casa de Velázquez), l’une à Bruxelles (2012) et l’autre à Madrid (2015). Parallèlement, une fructueuse collaboration au programme de recherche ITALIAN VICTUALLING SYSTEMS a été engagée à la fin de l’année 2015 et doit déboucher sur la réalisation d’un ouvrage collectif sur les systèmes annonaires des villes italiennes à l’époque médiévale et moderne, après un premier colloque en avril 2016 à Salerno.